Joe Hill : L'homme-feu...

Pour Parler de vos lectures du moment, vos auteurs préférés, c'est ici!
Répondre
Avatar du membre
Guy Bonnardeaux
Marabout Sport
Marabout Sport
Messages : 4836
Enregistré le : lun. 27 juil. 2009 02:00
Localisation : In A Yellow Submarine on its way to Strawberry Fields, I Imagine ..

Joe Hill : L'homme-feu...

Message par Guy Bonnardeaux »

L'homme-feu
Joe Hill
Titre original : The Fireman, traduit de l'Anglais ( Etats-Unis ) par Antoine Chainas
Livre de Poche n° 34985
ImageImage [/align]

Un aperçu de ce que pourrait être l’apocalypse ? Voilà l’un des livres à lire sur le sujet…

Effrayant ! Hallucinant !

Les Etats-Unis et on peut le supposer, le reste du monde sont attaqués par l’Ecaille du Dragon, une spore qui frappe certains individus et pas d’autres. Les infectés finissent souvent par s’enflammer d’eux-mêmes et disparaître…Il semble que le fait de se réunir et chanter les protège et leur apporte un pouvoir, celui de lancer le feu sur des adversaires qui craignent la contamination…

Le récit a pour cadre le New Hampshire où, comme ailleurs, tout s’effondre…

Les infectés sont pourchassés par des milices sanguinaires qui n’ont pour but que d’éliminer les malheureux, sans pitié et même dans le chef de certains des membres de ces milices avec un évident plaisir cruel et sadique.

Harper, une infirmière qui a donné tout son temps de manière bénévole à l’hôpital de sa contrée est à son tour infectée et tombe enceinte. Elle a aidé beaucoup de gens dans cet établissement et ces gens ne l’oublieront pas. Jakob, le mari de Harper est un être vil, sans scrupule qui n’aura de cesse de tout faire pour éliminer son épouse.

Harper est recueillie par une congrégation d’infectés qui se cachent en forêt, un groupe où elle retrouve celles et ceux qu’elle a généreusement aidés.

Mais même dans ces groupes qui tentent de s’organiser pour survivre, tout n’est pas rose, des luttes de pouvoir, des méthodes dictatoriales, de la traîtrise finissent par prendre le dessus sur les bons sentiments dès que le patriarche qui tenait l’église au milieu du village est hors-circuit…

Harper, Renée l’ancienne libraire afro-américaine, Allie et Nick le petit sourd-muet qui détient pas mal de pouvoirs comme le pompier anglais John Rockwood réussiront-ils à survivre, échapper au sadisme des milices et Jakob et trouver une terre d’accueil, un monde meilleur ? …

La réponse est dans ce livre qui fait un millier de pages … et qui n’ennuie jamais tant le récit est passionnante de la première page à la dernière ligne …

Joe Hill est le fils de Stephen King…

Répondre

Retourner vers « Lectures et coups de coeur »