Page 1 sur 1

Bye Jerry

Posté : lun. 21 août 2017 11:58
par Guy Bonnardeaux
Je viens de lire dans mon journal qu'une de mes idoles d'enfant et d'ado est décédée : l'excellent Jerry Lewis :( Il avait 91 ans.

Durant la seconde partie des années 50 et une bonne partie des 60, je crois n'avoir manqué aucun film.

Les duos avec Dean Martin ou ceux de sa carrière solo. J'adorais cet acteur et une certaine image de l'Amérique heureuse qu'il véhiculait avec ses cardigans colorés et ses pantalons clairs ( il m'en est resté quelque chose... ). Il y a des films dont je n'oublierai jamais des séquences comme celle où, campant un garçon de course prénommé Morty dans les studio hollywoodiens où il sème la pagaille, on voit sa tête apparaître à divers endroits, à certains moments, au milieu de danseurs qu'un réalisateur furax tente de filmer.

Ou encore cette suite de gags dans un grand hôtel de Las Vegas ( Le dingue du palace ) et, entre autres, ce moment où, pour avoir un peu la paix, son supérieur l'envoie placer des milliers de siège dans une salle de spectacle vide, grande comme un terrain de football. Jerry y arrive en sifflotant et quelques minutes plus tard une autre séquence le montre courant entre rangées de sièges de la salle remplie de fauteuils. Ou alors ce pantalon qu'il n'arrive pas à dégager d'une repasseuse industrielle et qu'il dépose comme une planche à la porte du client...

Dans les années 60, on retrouvait périodiquement des soldats japonais oubliés sur des îles désertes du Pacifique et ces pauvres robinsons ignoraient que la guerre était finie. Jerry a exploité l'idée dans Dans la flotte et c'était irrésistible.

Il y eut aussi évidemment le célébrissime Docteur Jerry And Mister Love ou Trois bébés sur les bras ou Un vrai cinglé de cinéma ou... ou ... Plein d'autres !

Jerry était aussi un grand philanthrope et vers '66, en quelque sorte l'inventeur du Téléthon ce qui lui a valu une nomination au Nobel. Et pour ceux qui s'en souviennent, l'un de ses fils ( il avait 9 enfants dont des adoptés ) a connu son petit succès pop dans les sixties : Gary Lewis & The Playboys.

Encore un morceau d'enfance et d'insouscience qui s'en va...

Re: Bye Jerry

Posté : lun. 21 août 2017 12:54
par Telly
Effectivement un grand acteur avec une présence extraordinaire. Même ses films mineurs peuvent être vus rien que pour la présence de Jerry.
Il y a un an Paramount channel diffusait plusieurs de ses films que j'ai vu ou revu avec bonheur. J'espère qu'ils vont en diffuser d'autres pour lui rendre hommage.

Telly ( :( )

Re: Bye Jerry

Posté : lun. 21 août 2017 14:47
par jean-luc
Un des plus grands, tout simplement! :(

Il suffit de regarder à nouveau "Le kid en Kimono" où Jerry Lewis alterne le rire et la tendresse (ce n'est pas incompatible) pour admirer tout son talent!

Re: Bye Jerry

Posté : lun. 21 août 2017 16:54
par S.S.S.
Un des plus grands de notre temps disparait :pale:

Re: Bye Jerry

Posté : lun. 21 août 2017 19:48
par Le cathare
oui, c'est triste :( de bon souvenir de filmes et de sketches :D , quand il venait sur les plateaux français de télè :D

Re: Bye Jerry

Posté : lun. 21 août 2017 20:02
par Back Door Man
Personnellement je n'ai jamais été fan de cet acteur et de ses pitreries qui me laissaient indifférent. Mais maintenant du côté humain, c'est autre chose. Ce gars là était un Grand Monsieur. Son combat incessant contre les maladies génétiques était exemplaire. Il a été à la base du concept du Téléthon qui a sans doute sauvé des milliers de vies ou tout au moins a amélioré leurs conditions d'existence en permettant de récolter des fonds pour la recherche et à fait reculer certaines maladies. Et pour ceci, Monsieur Jerry Lewis vous êtes un Grand Monsieur et je vous respecte. Les pourriticiens de tous pays qui nous gouvernent prenez-en de la graine.
Et comme aurait dit l'ami Georges
"Quand le croqu'-mort t'emportera,
Qu'il te conduise, à travers ciel,
Au Père éternel."

Re: Bye Jerry

Posté : lun. 21 août 2017 20:30
par lagon requin
Bien triste, :shock:

Re: Bye Jerry

Posté : lun. 21 août 2017 20:33
par yan59
tout comme Gilles je n'appréciais pas son art, tout comme j'ai du mal avec Jim Carrey, qui a repris le fond de commerce il y a déjà longtemps. Mais je respecte, c'est juste une affaire de goût, pas une affaire de talent, car il en avait.
Et n'étant pas attiré par l'artiste, j'ai complètement loupé son autre aspect, d'homme généreux et bienfaiteur. Je l'ai appris hier, en même temps que son décès.
Respect, donc, pour cette belle carrière qui a fait rire tant de monde, et pour la beauté de l'Homme. :(

Re: Bye Jerry

Posté : mar. 22 août 2017 13:37
par quebecois
Le roi des pitreries est parti c'est triste

Québécois