Mes vieux livres

Pour Parler de vos lectures du moment, vos auteurs préférés, c'est ici!
Avatar du membre
Le Fantôme
Marabout Sport
Marabout Sport
Messages : 2524
Enregistré le : mer. 23 juil. 2014 17:23

Re: Mes vieux livres

Message par Le Fantôme »

Dernier message de la page précédente :

Pas mieux ! :pouce:
Les bavards ne se taisent que par manque d'oxygène ou besoin de pisser.
Frédéric Dard

Avatar du membre
Guy Bonnardeaux
Marabout Collection
Messages : 5135
Enregistré le : lun. 27 juil. 2009 02:00
Localisation : In A Yellow Submarine on its way to Strawberry Fields, I Imagine ..

Re: Mes vieux livres

Message par Guy Bonnardeaux »

Quand on regarde les couvertures "poche" des romans de Michael Connelly, celle-ci :
Image
a certainement été inspirée du tableau d'Edward Hopper, Les oiseaux de nuit ( Nighthawks ), une oeuvre à laquelle l'écrivain fait quelques fois allusion dans ses romans...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Nighthawk ... r_1942.jpg

Avatar du membre
aristide hergé
Marabout Géant
Messages : 14624
Enregistré le : sam. 11 juil. 2009 02:00
Localisation : Cherchez l'anagramme ...

Re: Mes vieux livres

Message par aristide hergé »

Guy Bonnardeaux a écrit :
mar. 24 mars 2020 11:58
Quand on regarde les couvertures "poche" des romans de Michael Connelly, celle-ci :
Image
a certainement été inspirée du tableau d'Edward Hopper, Les oiseaux de nuit ( Nighthawks ), une oeuvre à laquelle l'écrivain fait quelques fois allusion dans ses romans...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Nighthawk ... r_1942.jpg
Ha oui, bien vu, Guy ! :pouce:
C'est superbe ! :shock:
"Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j'apprends" (Nelson Mandela)

Avatar du membre
jean-luc
Marabout Collection
Messages : 5565
Enregistré le : sam. 24 sept. 2011 13:47

Re: Mes vieux livres

Message par jean-luc »

Guy Bonnardeaux a écrit :
mar. 24 mars 2020 11:58
Quand on regarde les couvertures "poche" des romans de Michael Connelly, celle-ci :
Image
a certainement été inspirée du tableau d'Edward Hopper, Les oiseaux de nuit ( Nighthawks ), une oeuvre à laquelle l'écrivain fait quelques fois allusion dans ses romans...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Nighthawk ... r_1942.jpg
La plus belle illustration de couverture de la série des Connelly présentée par Bernard!

Merci Guy! :D

Avatar du membre
lagon requin
Marabout Géant
Messages : 10665
Enregistré le : dim. 12 juil. 2009 02:00

Re: Mes vieux livres

Message par lagon requin »

Voilà mes cinq livres de l'auteur Claire-lise Marguier (Qui n'est autre que la Femme de notre ami Thomas ) celui que tout le monde devrait lire et que je conseille c'est (le faire ou mourir ) :kiss3: :shock:
Image Image Image Image Image :kiss3:
je rêve d'un train très grand où la paix voyage avec tous les enfants et que nous puissions voir les spectacles de l'amour où on nous donne de l'affection.
Erika Johana Quintero ,14 ans

Avatar du membre
Back Door Man
Marabout Géant
Messages : 18604
Enregistré le : sam. 11 juil. 2009 02:00
Localisation : Normandie Forever
Contact :

Re: Mes vieux livres

Message par Back Door Man »

Dans la catégorie "roman", j'ai beaucoup aimé les 3 Intemporia :pouce: :)
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air con

https://www.flickr.com/photos/gildays/

Avatar du membre
Guy Bonnardeaux
Marabout Collection
Messages : 5135
Enregistré le : lun. 27 juil. 2009 02:00
Localisation : In A Yellow Submarine on its way to Strawberry Fields, I Imagine ..

Re: Mes vieux livres

Message par Guy Bonnardeaux »

A ma grande honte, je ne connais pas :pale:

Avatar du membre
yan59
Marabout Géant
Messages : 10828
Enregistré le : mer. 19 mai 2010 02:00
Localisation : un petit village du Ferrain, au nord de Lille

Re: Mes vieux livres

Message par yan59 »

J'ai les 2 premiers.
Le faire ou mourir est un vrai plaidoyer pour la tolérance. :pouce:
Les noces clandestines est plus dérangeant, le huis clos est pesant mais c'est bien écrit et qu'on s'imagine du côté bourreau ou victime, on finit par admettre les deux points de vue. :shock:
Il me semble qu'on en a déjà parlé quelque part.
Arriver à la cinquantaine a des avantages et des inconvénients : on ne reconnaît plus les lettres de près, mais on reconnaît les cons de loin !

Avatar du membre
lagon requin
Marabout Géant
Messages : 10665
Enregistré le : dim. 12 juil. 2009 02:00

Re: Mes vieux livres

Message par lagon requin »

Mes livre sur le fantôme :kiss3: :shock:
Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image :D
je rêve d'un train très grand où la paix voyage avec tous les enfants et que nous puissions voir les spectacles de l'amour où on nous donne de l'affection.
Erika Johana Quintero ,14 ans

Avatar du membre
Berengere
Marabout Sport
Marabout Sport
Messages : 2735
Enregistré le : mar. 3 nov. 2015 20:54

Re: Mes vieux livres

Message par Berengere »

Je profite du confinement pour m'avancer dans mes quelques marabout mademoiselle reste Frédérica de Cesco
Image

Avatar du membre
lagon requin
Marabout Géant
Messages : 10665
Enregistré le : dim. 12 juil. 2009 02:00

Re: Mes vieux livres

Message par lagon requin »

Claude Auclair

Claude Auclair

Biographie Naissance
1er mai 1943

La Barre-de-Monts
Décès
20 janvier 1990
(à 46 ans)
Nantes
Nationalité
Français
Activité
Auteur de bande dessinée
Autres A travaillé pour
Casterman, Les Humanoïdes associés, Le Lombard
Partenaire
Alain Riondet
Distinctions
Prix Saint-Michel (1975 et 1976)
Œuvres principales
Simon du Fleuve



Claude Auclair est un auteur de bande dessinée français, né le 1er mai 1943 à La Barre-de-Monts en Vendée et mort le 20 janvier 1990 à Nantes en Loire-Atlantique.

S'intéressant principalement à la science-fiction post-apocalyptique (Jason Muller, Simon du Fleuve) et au monde celte (Bran Ruz), c'est un des dessinateurs réalistes marquants des années 1970 et 1980. Son œuvre, écologiste et utopique, « empreinte d'un grand humanisme1 », est cependant marquée par un didactisme omniprésent qui restreint sa valeur artistique.



Biographie

Après avoir passé son enfance dans le marais breton, Claude Auclair déménage à dix ans à Nantes, ce qu'il vit comme un déracinement2. À la suite de ses études aux Beaux-Arts de Nantes, il devient, au milieu des années 1960, décorateur de théâtre3. Lassé, il arrête en 1967 et part en voyage autour de la Méditerranée4. À son retour, il se lance dans l'illustration de science-fiction pour des revues des éditions OPTA tels que Galaxie-Bis ou Fiction. Redécouvrant alors la bande dessinée, il étudie Jijé, Alex Raymond et Harold Foster afin de définir son style et publie une histoire dans Phénix en 19681.

Chez OPTA, Jean Giraud lui propose de collaborer à Pilote après un essai concluant dans Undergound Comics1. En 1970, Claude Auclair entre dans l'hebdomadaire avec la série post-apocalyptique Jason Muller (dont les deux premiers épisodes sont écrits par Giraud et les suivants par Pierre Christin)1. En 1971, il crée, dans Tintin, La Saga du Grizzly, western pro-indien, puis Les Naufragés d'Arroyoka (avec Greg)1.

L'année suivante, René Goscinny, refusant de publier la suite de Jason Muller, et la collaboration avec Greg ne s'étant pas avérée fructueuse5, Auclair livre à Record Catriona Mac Killigan, traitant de la révolte des Écossais contre Londres (avec Jacques Acar), avant d'entamer (à la suite d'un changement de la rédaction à Record) en 1973 dans Tintin la bande dessinée qui le fait connaître auprès du grand public : Simon du Fleuve, une nouvelle série post-apocalyptique écologiste1. Il en réalise six histoires avant qu'un différend avec Le Lombard la lui fasse arrêter en 19781. Cité N.W n°3, publiée dans Tintin en 1978, est la dernière bande dessinée qu'il scénarise lui-même1.

Il entre alors dès le premier numéro dans l'équipe d’(A SUIVRE), où il s'intéresse tout d'abord au monde celte, déjà abordé avec Catriona Mac Killigan, dans Bran ruz (1978-1981, avec Alain Deschamps) et Tuan Mac Cairill (1982, avec Deschamps) puis à l'esclavagisme dans Sang flamboyant (1984, avec François Migeat)1. En 1981, Alan Stivell publie le disque Terre des vivants, dont la pochette est illustrée par Claude Auclair. En 1988, celui-ci entame une collaboration avec Alain Riondet, réalisant en deux ans quatre nouveaux épisodes de Simon du Fleuve, moins polémiques mais néanmoins remarqués1. En 1989, il publie dans (A SUIVRE) avec le même scénariste Celui-là, « épopée de la civilisation1 », dont il laisse le second volume inachevé à sa mort le 20 janvier 19901, des suites d'une longue maladie6. Afin que celui-ci puisse être proposé au public, Jacques Tardi et Jean-Claude Mézières l'achèvent1.
Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image :kiss3: :kiss3: :shock:
je rêve d'un train très grand où la paix voyage avec tous les enfants et que nous puissions voir les spectacles de l'amour où on nous donne de l'affection.
Erika Johana Quintero ,14 ans

Répondre

Retourner vers « Lectures et coups de coeur »