Philip Kerr

Pour Parler de vos lectures du moment, vos auteurs préférés, c'est ici!
Avatar du membre
Guy Bonnardeaux
Marabout Sport
Marabout Sport
Messages : 4337
Enregistré le : lun. 27 juil. 2009 02:00
Localisation : In A Yellow Submarine on its way to Strawberry Fields, I Imagine ..

Philip Kerr

Message par Guy Bonnardeaux » lun. 1 avr. 2019 13:15

Je n'avais jamais lu de livre de Philip Kerr, je ne sais pas pourquoi.

La semaine dernière, j'ai vu le dernier sorti en Points Policier ( n° P4965 ) intitulé Bleu de Prusse. J'ai lu le résumé et me suis dit que cela ne devait pas être mauvais : une critique de ces monstres de nazis, c'est toujours une bonne idée.

J'étais loin du compte : c'est un grand livre, je n'ai pas pu le lâcher ( sauf pour dormir ) avant d'arriver au bout des près de 600 pages. Franchement, cet auteur était drôlement documenté, il avait aussi le sens du conte, du récit et ici, réussissait à mélanger deux histoires en deux époques, 1939 et 1956...

Son héros ( qui semble récurrent dans ses romans ), le Kommissar Bernhard Gunther a les nazis en horreur mais il doit travailler ( en 1939 ) pour la police dirigée par Heydrich. Il est envoyé dans le petit royaume personnel de Hitler
( Berchtesgaden, le moustachu n'ayant aucune confiance en Berlin et les Berlinois, il ne croyait qu'en la Bavière et les Bavarois, comme le raconte Kerr ) pour enquêter sur l'assassinat d'un salaud notoire, membre de la plus grande organisation criminelle que le monde ait connue ( pire que le syndicat de Capone ) : les dirigeants nazis. Bormann, Hess, Göring et tous les autres, qui en plus des horreurs commises, ont bâti des fortunes dans l'ombre de leur führer, qui ne valait évidemment pas mieux qu'eux. Et tous ces types lugubres se détestaient entre eux et essayaient de se faire chuter les uns les autres.

1939, le roman se situe après l'anschluss et juste avant l'invasion de la Pologne et donc de la guerre.

Dans l'Allemagne nazie, des vérités ne peuvent pas apparaître et Gunther va en avoir la confirmation dans son enquête...

Un roman époustouflant qui se déroule au milieu d'un ramassis de crabes et de monstres de la pire espèce... Certains nostalgiques ( le mot est inexact puisqu'ils n'ont pas connu l'époque ) ou plutôt imbéciles qui admirent ces gens, seraient bien inspirés de lire ce roman. Mais, je ne sais pas si cela leur servirait à quelque chose, ils sont tellement endoctrinés et c...

Avatar du membre
Michel
Marabout Collection
Messages : 5603
Enregistré le : ven. 10 juil. 2009 02:00

Re: Philip Kerr

Message par Michel » lun. 1 avr. 2019 14:02

Je connais. Lu, il y a quelques temps "La trilogie Berlinoise" avec notre ami Bernie Gunther. Un petit air de Philip Marlowe .


Image

Avatar du membre
Guy Bonnardeaux
Marabout Sport
Marabout Sport
Messages : 4337
Enregistré le : lun. 27 juil. 2009 02:00
Localisation : In A Yellow Submarine on its way to Strawberry Fields, I Imagine ..

Re: Philip Kerr

Message par Guy Bonnardeaux » lun. 1 avr. 2019 17:09

Très juste, Michel :pouce:

Avatar du membre
Guy Bonnardeaux
Marabout Sport
Marabout Sport
Messages : 4337
Enregistré le : lun. 27 juil. 2009 02:00
Localisation : In A Yellow Submarine on its way to Strawberry Fields, I Imagine ..

Re: Philip Kerr

Message par Guy Bonnardeaux » mar. 2 avr. 2019 13:49

Je viens de revoir que notre ami Jean-Pierre ( celui qui aide Bernard à vernir les pommes de pin ;) ) avait consacré un sujet à cet excellent écrivain. Comme quoi, il est utile de réviser les pages de ces "Lectures et coups de coeur" de temps à autre :pouce:

http://www.annees-marabout.com/viewtopi ... =44&t=4219

Avatar du membre
Le cathare
Marabout Pocket
Marabout Pocket
Messages : 1014
Enregistré le : sam. 11 juil. 2009 02:00

Re: Philip Kerr

Message par Le cathare » mer. 3 avr. 2019 21:16

Guy Bonnardeaux a écrit :
mar. 2 avr. 2019 13:49
Je viens de revoir que notre ami Jean-Pierre ( celui qui aide Bernard à vernir les pommes de pin ;) ) avait consacré un sujet à cet excellent écrivain. Comme quoi, il est utile de réviser les pages de ces "Lectures et coups de coeur" de temps à autre :pouce:

http://www.annees-marabout.com/viewtopi ... =44&t=4219
même moi, j'avais oublié ;)

Avatar du membre
Guy Bonnardeaux
Marabout Sport
Marabout Sport
Messages : 4337
Enregistré le : lun. 27 juil. 2009 02:00
Localisation : In A Yellow Submarine on its way to Strawberry Fields, I Imagine ..

Re: Philip Kerr

Message par Guy Bonnardeaux » mar. 16 avr. 2019 12:12

Quand j'ai la chance de découvrir un auteur dont le premier livre que j'en lis me passionne, je ne peux m'empêcher de chercher les autres. Et j'ai donc enchaîné avec Les Périls de l'Exil ( Points Policier P4801 ) qui ne m'a pas déçu, loin s'en faut.

On y retrouve Bernhard Gunther dans les années cinquante, concierge du Grand Hôtel de Saint-Jean-Cap-Ferrat où il va être confronté à une affaire d'espionnage hyper compliquée ( mais vraie puisqu'il y est question des 5 de Cambridge, agents de l'Intelligence Service passés en U.R.S.S. ) et à l'écrivain Somerset Maugham, ancien des services secrets lui aussi..
https://fr.wikipedia.org/wiki/William_Somerset_Maugham...

Avec un second fil conducteur dans le roman qui est évidemment constitué de réminiscences des années allemandes sous la botte de la bête immonde nazie, l'imminence de l'arrivée de l'Armée rouge à Königsberg ( aujourd'hui Kaliningrad ) et la terreur que cette arrivée inspire...

Philip Kerr nous parle aussi d'un épisode tragique, ignoré souvent, celui du naufrage du Wilhelm Güstloff, torpillé par un sous-marin soviétique et qui a fait plus de 9.000 victimes. Il y avait à bord de nombreux monstres en uniforme et galonnés nazis dont la plupart méritaient leur sort mais aussi de nombreuses femmes et enfants qui n'étaient pas responsables...

Ce livre est génial au niveau de sa construction avec tous ces éléments qui s'imbriquent parfaitement et aussi de ce qu'il dénonce du nazisme, des magouilles MI5, MI6, Gestapo et puis GRU, Stasi, CIA,...

Philip Kerr excelle dans le montage d'un scénario passionnant dans lequel il mêle avec talent fiction et faits historiques.

Du coup, évidemment, je me suis mis en quête d'autres bouquins et j'ai trouvé La Trilogie Berlinoise ( Livre de Poche n° 31644 ) que je lis actuellement et qu'évoquait ci-dessus notre ami Michel qui avait bien raison de faire référence à Marlowe. Il y a une ambiance à la Raymond Chandler indiscutable dans ces histoires à part le fait que le lecteur ne s'y trouve pas en Californie, hélas, mais plongé dans les horreurs du Reich d'Hitler, de ses monstrueux laquais et leurs horribles créations meurtrières débordant de sadisme et de cruauté.

Le premier roman de la trilogie fait un moment référence aux JO de Berlin de 1936 lorsque le grand Jesse Owens :pouce: ( pas du tout un "aryen" comme le souhaitait le petit moustachu lui... ) a flanqué la pile :t17: aux servants de la "nouvelle" Allemagne de l'époque...

J'ai aussi trouvé Prague Fatale et La Mort, entre autres ( respectivement Livre de Poche n° 33659 et n° 32077 ). J'y reviendrai après lecture...

Avatar du membre
jean-luc
Marabout Sport
Marabout Sport
Messages : 4451
Enregistré le : sam. 24 sept. 2011 13:47

Re: Philip Kerr

Message par jean-luc » mar. 16 avr. 2019 13:09

Merci Guy et… bonne lecture! :study: :study: :study:

Avatar du membre
Le cathare
Marabout Pocket
Marabout Pocket
Messages : 1014
Enregistré le : sam. 11 juil. 2009 02:00

Re: Philip Kerr

Message par Le cathare » mar. 16 avr. 2019 13:29

merci Guy , pour cette analyses et bonne lecture , tu es en avance sur moi :pouce:

Avatar du membre
Guy Bonnardeaux
Marabout Sport
Marabout Sport
Messages : 4337
Enregistré le : lun. 27 juil. 2009 02:00
Localisation : In A Yellow Submarine on its way to Strawberry Fields, I Imagine ..

Re: Philip Kerr

Message par Guy Bonnardeaux » dim. 21 avr. 2019 12:27

https://www.club.be/p/La-Trilogie-Berli ... 2253128434

Voilà, j'en ai terminé avec la lecture de ces trois romans réunis, soit L'Eté de cristal, La Pâle Figure et Un réquiem allemand.

Ces romans couvrent respectivement l'avant-guerre ( avec notamment les JO de 1936 ), l'année 1938 et les deux suivantes et enfin 1947 quand les alliés se partagent des secteurs de Berlin et s'espionnent, se sabotent entre eux et pour certains se rendent coupables de pas mal d'exactions. Dans le secteur russe, la peur est de rigueur et des crimes horribles sont partout monnaie courante dans ce qui reste de la ville...

Au milieu de tout cela, de toutes ces horreurs nazies ( ou autres par la suite ), Bernhard Gunther, le héros de Philip Kerr, tente ( et réussit ) de mener à bien, au péril de sa propre vie d'ailleurs, des enquêtes sur des criminels de la pire espèce, très présents notamment dans les hautes sphères de ces monstres nazis. La nuit de cristal, lorsque furent purement et simplement mis à sac et détruits tous les magasins juifs est au centre du second roman qui raconte comment on préparait les esprits à des faits aussi inadmissibles. Ces histoires sont terribles, horribles souvent et devraient ouvrir les yeux à certains "nostalgiques" et "collectionneurs"... si tant est qu'ils lisent...

Michel l'avait signalé plus haut et je l'avais évoqué ci-dessus également, le ton de ces romans est tout-à-fait dans la lignée des excellents livres de Raymond Chandler qui mettent en scène le détective Philip Marlowe. C'est la même ambiance
( transposée dans ce sombre Berlin de l'avant/pendant/après nazisme ), avec un style de narration très proche de celui du grand auteur américain.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Raymond_Chandler

Et puis, Philip Kerr réalise une autre prouesse comme déjà signalé. Il crée un roman en y mêlant des personnages et des faits historiques réels ce qui donne à penser que l'on en apprend peut-être beaucoup plus sur cette sinistre époque et ses non moins sinistres protagonistes en lisant les bouquins de Kerr qu'en ouvrant un livre d'Histoire.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Philip_Kerr
Le second prénom de Kerr est Ballantyne ( avec Y ) et il est né à Edinburg...

Il y en a toute une série à lire encore et j'y reviendrai ( ils sont tous au Livre de Poche ).

Avatar du membre
Guy Bonnardeaux
Marabout Sport
Marabout Sport
Messages : 4337
Enregistré le : lun. 27 juil. 2009 02:00
Localisation : In A Yellow Submarine on its way to Strawberry Fields, I Imagine ..

Re: Philip Kerr

Message par Guy Bonnardeaux » mer. 24 avr. 2019 11:53

Je poursuis ma découverte de l'oeuvre de Philip Kerr. Ses livres me passionnent, réellement.

Parce qu'ils sont explicites quant à une période de notre histoire que la plupart d'entre nous n'ont pas connue ( je suis né en 1950 ) mais dont nous avons beaucoup entendu parler par nos parents qui eux l'ont vécue...

Je n'ai jamais oublié que mon père se cachait de la gestapo parce qu'il refusait le STO et qu'il me racontait que dans une de ses caches, il y avait une chambre ou un appartement où officiait une femme espionnant pour Londres. Il s'est toujours souvenu que ces salopards de SS sont venus un jour la chercher et l'ont traînée par les cheveux dans l'escalier. Lui est passé au travers... Quand à ma mère, elle habitait un quartier populaire, dans une cour et partageait ses jeux avec les autres enfants dont des Juifs. Elle me racontait souvent que ces malheureux avaient été dénoncés par l'un ou l'autre collabo et que la gestapo était venue les arrêter, Shimoun et les autres, qu'elle n'a plus jamais revus...

Les nazis étaient des monstres, dirigés par un dément en chef et une bande de dégénérés. Beaucoup parmi eux n'étaient que des gangsters et des assassins. Ce qu'ils ont fait est inimaginable, partout, notamment en Europe de l'Est et il est utile de continuer à dénoncer ces atrocités, surtout de nos jours où des idées dangereuses fleurissent à nouveau un peu partout... Quand on voit ces signes, svastikas et autres, cela fait froid dans le dos...

Ce qu'il y a d'intéressant chez Philip Kerr, c'est qu'il raconte ses histoires policières à la Chandler en plaçant les événements au centre de romans qui mêlent personnages et faits réels à une enquête menée tambour battant. Je l'ai écrit plus haut, lire Philip Kerr apprend beaucoup et c'est une bonne manière de s'informer pour qui ne tient pas à ouvrir un austère ( ou édulcoré parfois ) livre d'Histoire...

Je viens de terminer Prague Fatale ( Livre de poche n° 33659 ) :
ImageImage Après Bleu de Prusse, les Pièges de l'exil, l'extraordinaire Trilogie Berlinoise, lus un peu dans le désordre par rapport aux dates, Prague Fatale se termine sur une bonne nouvelle, l'assassinat de ce monstre à la puissance dix qu'était le Reichsprotector Haydrich. Un Haydrich qui supportait les "impertinences" bien tapées du policier Bernhard Gunther ( héros récurrent des livres ) parce qu'il était le meilleur flic du temps sans appartenir au parti nazi. Après avoir été à l'origine d'un nombre incalculable de morts, Haydrich s'est fait avoir par la résistance tchèque !

C'est encore une fois un grand livre, très bien écrit, intelligent et d'une construction sans faille. Kerr en profite pour dénoncer les méthodes d'interrogatoire ( enfin ce que eux nommaient interrogatoire ) de la Gestapo, ramassis de fauves et de cinglés débordant de sadisme et de cruauté...

On apprend que Haydrich admirait Agatha Christie et Hercule Poirot ! Qui l'eût cru ? Il y est fait référence à plusieurs reprises avec notamment le roman ( très bon faut-il le dire ? ) The Murder of Roger Ackroyd :
ImageImage En fait, il y a un peu de cette histoire dans le livre de Kerr. Un huis-clos, dans un château ( volé aux propriétaires juifs évidemment ) de Bohême-Moravie au départ duquel Haydrich et ses sbires se livrent à leurs complots politiques habituels et donnent libre cours à leurs décisions assassines...

On s'attache à Bernhard Gunther, esprit libre, super flic à l'ancienne mode, anti nazi et qui ne craint pas de dire aux "choux-fleurs" ( c'est ainsi que l'on surnommait les généraux SS par référence aux insignes des cols de leurs uniformes ) ce qu'il pense d'eux, de leur führer et de leurs méthodes.

Philippe Kerr me passionne, vraiment et j'ai donc commandé les livres manquants à la Fnac, ils viennent de m'être livrés.

J'y reviendrai après lecture...
Image

Répondre

Retourner vers « Lectures et coups de coeur »