JEAN RAY

Avatar du membre
Boy
Marabout Collection
Messages : 6794
Enregistré le : mer. 15 juil. 2009 02:00
Localisation : Arcachon

Re: JEAN RAY

Message par Boy »

Dernier message de la page précédente :

:D :pouce: Merci Thierry! Quel enquêteur! Un vrai Harry Dickson! :mdrbis: :kiss3:
"La montagne, couverte d'une jungle épaisse semblable à un tapis de caoutchouc mousse, glissa sous le ventre brillant du Mitchell... Et tout à commencé.

Avatar du membre
thierry28
Marabout Mademoiselle
Marabout Mademoiselle
Messages : 762
Enregistré le : ven. 5 déc. 2008 01:00

Re: JEAN RAY

Message par thierry28 »

Et voici un lien pour télécharger les 2 émissions:

Lien du téléchargement
https://we.tl/t-jZoEOw06De

Cliquez 2 fois sur "j'accepte" puis "télécharger"

Bonne écoute.

Thierry

Avatar du membre
Boy
Marabout Collection
Messages : 6794
Enregistré le : mer. 15 juil. 2009 02:00
Localisation : Arcachon

Re: JEAN RAY

Message par Boy »

:cheers: :pouce: SUPER! MERCI Thierry! :kiss3: ainsi qu'à Joce. ;)
"La montagne, couverte d'une jungle épaisse semblable à un tapis de caoutchouc mousse, glissa sous le ventre brillant du Mitchell... Et tout à commencé.

Avatar du membre
thierry28
Marabout Mademoiselle
Marabout Mademoiselle
Messages : 762
Enregistré le : ven. 5 déc. 2008 01:00

Re: JEAN RAY

Message par thierry28 »

Pas de quoi.

Attention le lien n'est valide qu'une semaine. Ceux qui veulent le télécharger ne doivent pas trop attendre.

:kiss3: :kiss3: :kiss3:

Avatar du membre
Boy
Marabout Collection
Messages : 6794
Enregistré le : mer. 15 juil. 2009 02:00
Localisation : Arcachon

Re: JEAN RAY

Message par Boy »

https://www.telerama.fr/livre/lamicale- ... 918448.php
:( Désolé, n'étant pas abonné, je n'ai pas l'intégralité de l'article...
Henri Vernes, auteur des aventures de Bob Morane et fils spirituel de Ray, les a un temps accompagnés mais, lui-même grand mythomane, il leur en ...
"La montagne, couverte d'une jungle épaisse semblable à un tapis de caoutchouc mousse, glissa sous le ventre brillant du Mitchell... Et tout à commencé.

Avatar du membre
Telly
Marabout Collection
Messages : 6315
Enregistré le : jeu. 24 sept. 2009 02:00
Localisation : Quelque part dans la France profonde...
Contact :

Re: JEAN RAY

Message par Telly »

Voici le texte. Malheureusement je n'ai pas le temps d'y joindre les illustrations...

L’Amicale Jean Ray, ces passionnés qui vénèrent l’écrivain aux dix mille textes

Amicale Jean Ray

Depuis quarante ans, une association se consacre à faire revivre et republier l’œuvre foisonnante de l’auteur belge de “Malpertuis”. Recherche de textes perdus dans les brocantes du monde entier, travail d’édition minutieux : l’Amicale Jean Ray, à Courtrai, est un sacerdoce.

Il l’a rencontré une fois, un peu trop tôt. C’était grâce à son frère, journaliste à la revue Cyanure, qui devait l’interviewer. André Verbrugghen n’avait que 15 ans, et Raymond Jean-Marie de Kremer, dit Jean Ray (1887-1964), n’était pour lui qu’un nom. Deux ans plus tard, il découvrait ses textes, et, émerveillé, devenait un immense admirateur de l’écrivain. En Belgique, Jean Ray, également connu sous une bonne centaine de pseudonymes dont le plus connu est John Flanders, auteur de Malpertuis et des Aventures de Harry Dickson, est une légende.

André Verbrugghen a aujourd’hui 83 ans. Petit, barbu, l’homme continue de vouer sa vie à celui qu’il a croisé enfant. « C’est une passion. » À sa femme, qui reconnaît le long ménage à trois qu’a été leur vie commune, il dit en souriant : « Autrement j’aurais pris une maîtresse. »

Si le reste de sa grande maison dressée en banlieue de Courtrai abrite dans chaque pièce des bibliothèques débordantes, c’est son bureau qui en est le cœur. Au mur, des bibliothèques remplies des multiples éditions de l’œuvre de Ray, dont Verbrugghen espère avoir la totalité un jour : ici une traduction japonaise, là une rarissime édition cartonnée de Malpertuis. Sur des étagères de grandes boîtes remplies de photocopies, d’articles de journaux, de quelques originaux, de lettres.…
Parfois, un miracle survient

Cette passion n’est pas que manie stérile de collectionneur. Avec l’Amicale Jean Ray, née en 1982 sur les cendres d’une autre association que Verbrugghen avait rejointe en 1977 et qui était domiciliée à Gand, forte aujourd’hui de cent quatre-vingts membres cotisants, Verbrugghen et ses complices (en particulier Jacques Blondiau, libraire à Quiévrain) tentent de retrouver et de faire publier toute l’œuvre de Jean Ray : tâche immense tant elle est profuse (près de dix mille textes) et éparpillée dans divers journaux dont beaucoup ont disparu, travail de bénédictin, fait de recherches sur Internet, de consultation de vieilles collections de magazines quand elles existent encore, de vide-greniers, d’achats dans le monde entier. Et parfois de miracles : en visite chez une voisine de sa cousine, Verbrugghen découvre un jour un paquet de vieux journaux auxquels Ray a collaboré. La voisine n’a jamais compris l’émotion qui l’a pris à la vue du tas de vieux papiers, qu’elle lui a bien volontiers cédé.
Œuvres complètes de Jean Ray/John Flanders, publiées par l’Amicale.

Il faut aussi reconstituer les textes, redresser les erreurs commises par les éditions antérieures. Ainsi Le Cap d’argent, roman pour la jeunesse, a-t-il été réédité sous le titre La Malédiction de Machrod par Néo dans les années 1980, dans une version amputée de quinze mille mots. Et Verbrugghen de montrer comme un trésor la version originale du texte, publiée en flamand. Henri Vernes, auteur des aventures de Bob Morane et fils spirituel de Ray, les a un temps accompagnés mais, lui-même grand mythomane, il leur en a voulu de dégonfler la légende en mettant en avant les nombreux mensonges de Raymond de Kremer, qui a masqué sous un passé inventé de pirate et de contrebandier une vie marquée par des années de prison pour faillite frauduleuse.

Collecter n’est pas tout. Il faut aussi faire republier tout ça. L’Amicale réussira à retirer la gestion du patrimoine à une agente peu active. Ce travail colossal se développe sur deux fronts. Le premier, c’est l’édition des œuvres complètes par Verbrugghen et ses amis, qui vendent par souscription, à prix coûtant, des livres sur lesquels ils ne peuvent pas faire de bénéfice. L’intégrale Harry Dickson a ainsi été republiée en fac-similé (en gardant les fautes des éditions originales....) et en vingt-deux volumes.
Trois raisons de (re)lire… Jean Ray
Œuvres cultes

L’autre est menée par un ayant-droit peu impliqué et passe par l’étude de maître Alain Berenboom, à Bruxelles. Les bénéficiaires de ces rééditions sont les éditions Terre des brumes, qui exploitent le champ des écrits signés John Flanders, et les éditions Alma, qui ont pu en dix volumes dirigés par Arnaud Huftier republier l’intégrale des œuvres signées Jean Ray. Cette édition aura aussi été l’occasion d’une rupture (pour des raisons d’ego un peu obscures) avec Arnaud Huftier, enseignant à l’université de Valenciennes, grand spécialiste de Ray et longtemps coresponsable de l’Amicale. S’il ironise sur les contributions savantes de Huftier (du type « Ontogenèse et psychogenèse dans l’œuvre de Jean Ray ») sur le mode « Où va-t-il chercher tout ça ? », la voix d’André Verbrugghen, quand il en parle, se teinte aussi du regret d’une amitié perdue. Le monde de Jean Ray est impitoyable.…

Telly (pour le copier/coller uniquement !)

Répondre

Retourner vers « Les autres auteurs »